VISITER ROME EN 4 JOURS

Visiter Rome en 4 jours… La Bella Italia… Une ville musée qui est tout simplement magnifique est remplie de trésor ! J’ai vraiment pris plaisir à visiter chaque endroit durant mon court séjour. Il y a des villes comme Rome ou quatre jours ne suffisent pas pour découvrir l’ensemble des merveilles qui s’y cachent, mais ou nous pouvons tout de même bien profiter et repartir avec des souvenirs incroyables.

Je vais partager avec vous mon voyage, mes coups de cœur, mes découvertes…

Notre arrivée à Rome ! 

Pour rejoindre la ville de Rome depuis l’aéroport, nous avons pris un bus qui nous a permis, sans difficile de rejoindre le centre de Rome. Plusieurs “agence” sont disponibles dès la sortir de l’aéroport pour se procurer des tickets pour les navettes (le prix varie entre 5 et 6 euros en moyenne). Petit tips  : Acheter les billets aller/retour vous reviendra moins cher que de prendre le billet séparément.

Une fois arrivée en ville, je vous conseille de vous munir de tickets de transports vendu soit par 12h, 24h ou 48h afin de vous déplacer. Il est très facile de se repérer en métro ou encore en bus !

Les incontournable de Rome 

Le Colisée / le Forum Romain / Le Mont Palatin :

Le Colisée est l’une des 7 merveilles du monde, il est également le symbole de la ville de Rome. C’ est un des édifices qui m’a le plus impressionné. Rentrer dans cet amphithéâtre aussi bien conservé m’a fait voyagé dans le temps.

C’est sous le règne de l’empereur Vesparien que Le Colisée fut construit en 70 après JC. Il fut achevé en 80 sous le règne de son fils Titus. Des écoles de gladiators étaient annexées à l’amphithéâtre. Des spectacles de combats de gladiators s’organisèrent jusqu’en 435. De nombreux incendies et tremblements de terre eurent lieu au cours des siècles et endommagèrent plusieurs structures du Colisée. Cependant Le Colisée garda au fil des années son éclat et sa beauté.

À l’époque de la Rome Antique, le Forum était la place principale de la cité. C’est dans cet édifice qu’avaient lieux de nombreuses festivités comme des mariages, des cérémonies religieuses ou même des combats de gladiateurs. C’était aussi un lieu de rassemblement public où se passaient les échanges commerciaux, politiques et sociaux Au cours des années et notamment au Moyen Age, le Forum fut laissé à l’abandon. Suite aux découvertes de l’archéologue Carlo Fea, Napoléon III commanda les fouilles archéologiques du site.

Le mont Palatin est l’une des sept collines de Rome. Ce fut le 1er site que nous avons visité. C’est aussi aux caisses du Palatin que nous avons pris nos billets couplés pour le Forum et le Colisée. Le Palatin est beaucoup moins fréquenté que les 2 autres sites. Il ne reste plus grand chose des vestiges du passé, mais la balade reste très agréable. Munissez vous d’un chapeau pour le visiter, car il y a peu d’endroits ombrés !

Le Colisée Rome

La Piazza Venazia :

C’est en effet Victor Emmanuel II qui a unifié l’Italie suite à des guerres avec l’Autriche et en annexant par la suite les différentes régions de l’Italie actuelle avec l’aide d’hommes comme Cavour et Garibaldi, noms que l”on rencontre souvent….
Ce monument, affublé de nombreux surnoms tels que « la machine à écrire », le « gâteau de mariage » comporte de nombreux symboles de cette unification. Ainsi, les 16 sculptures du fronton représentent les régions d’Italie réunies.

Ce monument colossal de 135 mètres de large et de 70 mètres de haut est composé par des dizaines de colonnes corinthiennes majestueuses et d’interminables escaliers, tous réalisés en marbre blanc. Une sculpture équestre de Victor Manuel réalisée en bronze trône devant l’édifice, et au-dessus du bâtiment, deux statues de la déesse Victoria qui conduit un quadrige sont soutenues des deux côtés par 16 colonnes.
Depuis 1921, le Monument à Victor-Emmanuel II abrite la tombe du soldat inconnu, un lieu où brûle la flamme éternelle et qui est toujours surveillé par deux soldats.

La Fontaine de Trévis :

Située en plein cœur de la ville, à proximité du Panthéon et de la place d’Espagne, la fontaine de Trevi est la fontaine la plus connue de Rome et un lieu de passage obligé. Il ne faut avoir peur la foule et il n’est pas évident de la photographier.

Cette fontaine a été construite à la demande du Pape Benoit XIV, elle est l’œuvre de Nicolas Salvi qui l’achève en 1762. La fontaine est venue remplacer la bouche de l’aqueduc romain qui amène toujours l’eau d’une source, l’Acqua Virgine. Une jeune fille nommée Trevi, aurait révélé l’emplacement de la source à des soldats romains pour sauver sa virginité, histoire racontée sur les bas reliefs de la fontaine.

Le Panthéon :

Le Panthéon est un lieu de culte religieux. Il fut sous l’Antiquité, un temple ou l’on venait vénérer les divinités de la religion antique. Ce n’est qu’au VIIème siècle, que le Panthéon devint une Eglise chrétienne. Les romains débutèrent la construction du Panthéon en 27 après JC. Suite à de grands incendies qui ravagèrent la ville de Rome, le Panthéon fut à nouveau construit en 125. C’est l’un des monuments les mieux conservés de la Rome antique.

L’entrée étant libre, il y a beaucoup de monde dans le monument.

Le Panthéon Rome

Château et Pont Saint Ange :

Un des monuments les plus charmants de Rome, le château Saint-Ange ou Castel San Angel, se dresse majestueux sur la rive droite du Tibre. A cet endroit, précisément, le Tibre forme le coude le plus marqué de tout son parcours à travers Rome. Les dix anges qui se présentent à nous, sur le pont qui mène au château, nous invitent à une promenade pleine de charme.

L’histoire de cet édifice est assez incroyable puisqu’il a été utilisé tout d’abord comme mausolée, puis comme résidence de nobles, avant de servir de résidence des Papes au XVI ème siècle. Depuis 1870, il appartient à l’Etat. Utilisé initialement comme prisons et caserne militaire, il deviendra en 1925, le Musée National que l’on connaît aujourd’hui.

Piazza del Popolo :

La Piazza del Popolo est toujours bondée.
Il s´agit evidemment du lieu de rencontre favori des romains qui accueille les événements les plus importants de la ville.
Du point de vue architectural, la place a des éléments extraordinaires. Il y a la Porte du Peuple, l´œuvre de Le Bernin. Au centre, un obélisque égyptien se dresse monumental. En outre, la piazza abrite trois églises magnifiques, dont deux sont jumelles. En fin, il y a une rampe qui amène aux jardins de la Villa Borghese en haut. Voilà une place qui n´est pas comme les autres.

Piazza del Popoo

Thermes de Caracalla : 

Cet édifice occupe une surface rectangulaire mesurant 337 m de long sur 328 m de large. Occupant une infime partie du bâtiment se trouve une piscine (natatio) plus grande que nos bassins olympiques….Ces termes inaugurés en 216 ap JC sous le règne de Caracalla pouvaient accueillir en même temps 8000/9000 personnes. Dans les bains en tant que tel, 1600 personnes pouvaient prendre leurs ablutions en même temps….

Les ruines sont magnifiques… Très peu d’ombre également donc pensez à vous munir d’un petit chapeau !

Les lieux pour faire la fête :

  • Trastevere : petit quartier coup de coeur, bohème et surtout très populaire ! Vous y trouverez beaucoup de petits restaurants et de petites boutiques. Il y a énormément de monde en soirée (faites attention à vos poches et sacs) donc la queue pour dîner est inévitable sur certains restaurants. N’hésitez pas à vous perdre dans les ruelles afin de découvrir des coins sympa.
  • Lungo il Tevere : pas loin de Trastevere se trouve un quai qui est très animé ! Restaurant du monde, spectacle, et petits commerces vous accompagne tout au long de votre balade. Endroit que je vous conseille fortement !

N’hésitez pas à venir découvrir d’autres photos sur mon compte InstaGram ❤ !

Pour des autres articles sur mes voyages c’est par ici🤗

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*